Des cinéastes afghanes plaident à la Mostra de Venise

Sahraa Karimi, la première femme présidente de l'Afghan Film Organisation, s'est étouffée en racontant aux journalistes tout ce qui avait été perdu après que les talibans ont achevé leur prise de contrôle du pays.

Des cinéastes afghanes plaident à VeniseDes réalisatrices afghanes ont pris la parole lors d'une table ronde au Festival du film de Venise. (Photo : Sahraa Karimi/Instagram)

Les réalisatrices afghanes qui ont fui les talibans supplient le monde de ne pas oublier le peuple afghan et de soutenir ses artistes.

Les femmes ont pris la parole lors d'une table ronde au Festival du film de Venise pour avertir qu'un pays sans culture finira par perdre son identité.

pince à cheveux artisanale
Lire aussi|'Le monde ne devrait pas tourner le dos à l'Afghanistan': Anurag Kashyap partage l'appel de la cinéaste Sahraa Karimi

Sahraa Karimi, la première femme présidente de l'Afghan Film Organisation, s'est étouffée en racontant aux journalistes tout ce qui avait été perdu après que les talibans ont achevé leur prise de contrôle du pays.



Elle a cité de nombreux films en pré- et post-production, des ateliers de réalisation, des polices d'assurances en panne et des archives cinématographiques désormais aux mains des talibans.

bricolage pour maman

Imaginez un pays sans artistes, un pays sans cinéastes. Comment peuvent-ils défendre son identité ? Elle a dit.